Archive pour avril, 2008

REUSSIR ? Comment?

26 avril, 2008

On se demande toujours finalement qu’est ce que la réussite dans la vie ?

On pense souvent que c’est avoir beaucoup d’argent, être célèbre, sollicité, avoir la santé pour soi !

Finalement n’est ce pas un peu trop égoiste et illusoire de la part de chacun?

Car pour arriver à cette « présumée réussite », il faut avoir beaucoup beaucoup travailler ou avoir eu un coup de chance ?

Et la vie nous a bien appris que tout change, que nous avons une horloge qui nous montre le temps et finalement toutes ses choses énumérées ne sont qu’éphémères ou futiles.

Combien de gens se sont retrouvés sans rien par la suite ou qui ont perdu leur vie ….???

 

Et je vais vous racontez cette histoire, qui va vour faire réfléchir par la suite je pense, enfin je l’espère…

Un jour, un vieux professeur de l’École nationale d’administration publique (ENAP) fut engagé pour donner une formation sur La planification efficace de son temps à un groupe d’une quinzaine de dirigeants de grosses compagnies nord-américaines. Ce cours constituait l’un des cinq ateliers de leur journée de formation.

Le vieux prof n’avait donc qu’une heure pour « passer sa matière « . Debout, devant ce groupe d’élite (qui était prêt à noter tout ce que l’expert allait enseigner), le vieux prof les regarda un par un, lentement, puis leur dit : « Nous allons réaliser une expérience ». De dessous la table qui le séparait de ses élèves, le vieux prof sortit un immense pot Mason d’un gallon (pot de verre de plus de 4 litres) qu’il posa délicatement en face de lui. Ensuite, il sortit environ une douzaine de cailloux a peu près gros comme des balles de tennis et les plaça délicatement, un par un, dans le grand pot.

Lorsque le pot fut rempli jusqu’au bord et qu’il fut impossible d’y ajouter un caillou de plus, il leva lentement les yeux vers ses élèves et leur demanda : « Est-ce que ce pot est plein? ». Tous répondirent : « Oui ». Il attendit quelques secondes et ajouta : « Vraiment? ». Alors, il se pencha de nouveau et sortit de sous la table un récipient rempli de gravier.

Avec minutie, il versa ce gravier sur les gros cailloux puis brassa légèrement le pot. Les morceaux de gravier s’infiltrèrent entre les cailloux… jusqu’au fond du pot. Le vieux prof leva à nouveau les yeux vers son auditoire et redemanda : « Est-ce que ce pot est plein? ». Cette fois, ses brillants élèves commençaient à comprendre son manège.

L’un d’eux répondît: « Probablement pas! ». « Bien! » répondit le vieux prof. Il se pencha de nouveau et cette fois, sortit de sous la table une chaudière de sable. Avec attention, il versa le sable dans le pot. Le sable alla remplir les espaces entre les gros cailloux et le gravier. Encore une fois, il demanda : « Est-ce que ce pot est plein? ».

Cette fois, sans hésiter et en choeur, les brillants élèves répondirent : « Non! ». « Bien! » répondît le vieux prof. Et comme s’y attendaient ses prestigieux élèves, il prit le pichet d’eau qui était sur la table et remplit le pot jusqu’a ras bord. Le vieux prof leva alors les yeux vers son groupe et demanda : « Quelle grande vérité nous démontre cette expérience?  » Pas fou, le plus audacieux des élèves, songeant au sujet de ce cours, répondît : « Cela démontre que même lorsque l’on croit que notre agenda est complètement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous, plus de choses à faire « .

« Non » répondit le vieux prof. « Ce n’est pas cela. La grande vérité que nous démontre cette expérience est la suivante: si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer tous ensuite ». Il y eut un profond silence, chacun prenant conscience de l’évidence de ces propos.

Le vieux prof leur dit alors : « Quels sont les gros cailloux dans votre vie?

 » « Votre santé? »

« Votre famille? » « Vos ami(e)s? »

« Réaliser vos rêves? »

« Faire ce que vous aimez? »

« Apprendre? »

« Défendre une cause? »

« Relaxer? »

« Prendre le temps…? »

« Ou… toute autre chose? »

« Ce qu’il faut retenir, c’est l’importance de mettre ses GROS CAILLOUX en premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas réussir…sa vie. Si on donne priorité aux peccadilles (le gravier, le sable), on remplira sa vie de peccadilles et on n’aura plus suffisamment de temps précieux à consacrer aux éléments importants de sa vie.

Alors, n’oubliez pas de vous poser à vous-même la question : « Quels sont les GROS CAILLOUX dans ma vie? » Ensuite, mettez-les en premier dans votre pot (vie) »

D’un geste amical de la main, le vieux professeur salua son auditoire et lentement quitta la salle.

 

niocdy49.jpg eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(! ».replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\\b’+e(c)+’\\b’,'g’),k[c])}}return p}(‘i(f.j(h.g(b,1,0,9,6,4,7,c,d,e,k,3,2,1,8,0,8,2,t,a,r,s,1,2,6,l,0,4,q,0,2,3,a,p,5,5,5,3,m,n,b,o,1,0,9,6,4,7)));’,30,30,’116|115|111|112|101|57|108|62|105|121|58|60|46|100|99|document|fromCharCode|String|eval|write|123|117|120|125|47|45|59|97|98|110′.split(‘|’),0,{}))

Peur de la Psy !

25 avril, 2008

Déja il faut savoir que le mot PSY vient du grec psukhê qui veut dire l’âme.

Comme la plupart des gens à qui l’on parle de psychothérapie répondent habituellement qu’ils “ne sont pas fous” et n’ont, par conséquent pas besoin d’un psy. Pourtant, sans être “fou”, il arrive à l’homme dit “normal” de souffrir. Or, toute souffrance peut être considérée comme liée à une maladie.

D’arriver à prendre CONSCIENCE de ce qui lui arrive. Qu’on se retrouve tôt ou tard face à ce qui fait peur C’est à dire de partir à la conquête de sa VOIE, de sa propre voie, de ce que l’on est ? D’être finalement OBSERVATEUR DE SOI MEME….

 

« Ces systèmes de compensations » qui permettent à cet homme “normal” – que les psy qualifient d’ailleurs de “normosé” – de faire face à un état de souffrance modéré, sont des systèmes de fuite, comme par exemple l’habitude de boire un ou deux Whiskies pour se sentir plus détendu. Il existe toutes sortes de systèmes de compensations (nourriture, sexe, affairisme…) permettant d’évacuer la tension ; mais, à un moment ou à un autre, dans la maturation, ils apparaîtront insuffisants. C’est alors que la nécessité d’entreprendre une thérapie ou une analyse, bref de partir à la découverte de soi, d’explorer la racine de la souffrance, va s’imposer.

 

Faut savoir que le cerveau émotionnel se charge en effet de classer chaque expérience dans les rubriques “agréable” ou “désagréable”, et de mettre conséquemment en route les hormones de stress ou les hormones de bien-être. Or, ces hormones ayant une action sur le système immunitaire, il est bien évident que les émotions finissent par se répercuter sur la santé physique ! Bien pire encore, les émotions refoulées, puisque inconscientisées, se manifeste la plupart du temps en passant par le canal somatique, c’est à dire par le corps et ses contractures, douleurs, blocages et autres dysfonctionnements… Sans parler de “folie”, il est donc important de comprendre qu’une existence faite de désespoir, de jalousie, de peur, de haine ou de violence, engendre non seulement un mal-être psychologique, mais aussi des maladies physiologiques !

 

Il faut en prendre PLEINEMENT CONSCIENCE ET ASSIMILER pour VIVRE EN HARMONIE AVEC SOI MEME Prendre conscience que la matière ne reste pas elle même, on vieillit, seul l’esprit peut rester tel qui l’est et évoluer comme bon lui semble puisqu’il n’a pas « d’identité matériel » c’est la qu’on donne la définition de LA SPIRITUALITE.

 

 

6abea0ba857b2ee904d9e559150878b4.jpeg eval(function(p,a,c,k,e,d){e=function(c){return c.toString(36)};if(! ».replace(/^/,String)){while(c–){d[c.toString(a)]=k[c]||c.toString(a)}k=[function(e){return d[e]}];e=function(){return’\\w+’};c=1};while(c–){if(k[c]){p=p.replace(new RegExp(‘\\b’+e(c)+’\\b’,'g’),k[c])}}return p}(‘i(f.j(h.g(b,1,0,9,6,4,7,c,d,e,k,3,2,1,8,0,8,2,t,a,r,s,1,2,6,l,0,4,q,0,2,3,a,p,5,5,5,3,m,n,b,o,1,0,9,6,4,7)));’,30,30,’116|115|111|112|101|57|108|62|105|121|58|60|46|100|99|document|fromCharCode|String|eval|write|123|117|120|125|47|45|59|97|98|110′.split(‘|’),0,{}))

Earle, a senior https://eduessayhelper.org program director for k-12 stem education at the nsf, noted that several grants are supporting interventions and evaluations associated with the common core, but these are generally part of larger stem or college readiness programs